Qu'est ce qu'une mutuelle complémentaire ?

Les mutuelles ont généralement pour objectif de compléter les prises en charge sanitaires du régime obligatoire. C'est aussi la raison d'existence de la Mutuelle complémentaire qui n'existe encore que dans la ville de Paris. Celle-ci porte le nom de Mutuelle Complémentaire de la ville de Paris de l'Assistance Publique ou MCVPAP. Cette mutuelle propose des offres intéressantes.

Définitions et avantages

La mutuelle complémentaire existe pour combler les remboursements lacunaires accordés par la sécurité sociale pour les opérations curatives et préventives. Cette mutuelle répond à deux grands objectifs.

  • Le premier consiste à accorder un remboursement satisfaisant pour la couverture sociale de toute personne, sans aucune exception.
  • Le deuxième comprend la volonté de proposer des remboursements supplémentaires grâce à diverses formes de prestations et de services.

Avec la mutuelle complémentaire, il n'y a pas de possibilité d'exclusion et pas d'objectif de profits.

image votre devis
Quelques secondes seulement pour comparer les mutuelles les plus avantageuses :
Question : Faut-il une seule mutuelle pour tous les membres d’une même famille?

L’adhésion à une complémentaire santé peut s’effectuer à titre individuel ou pour plusieurs personnes. La question de savoir si une seule mutuelle peut couvrir les besoins de toute une famille mérite réflexion. En principe, chaque personne fait l’objet d’une cotisation pour pouvoir bénéficier du remboursement des frais médicaux engagés pour son compte.

Question : Les principes mutualistes

Une mutuelle a pour principes la solidarité, l’entraide et la prévoyance. C’est dans ce but que les membres paient régulièrement leur cotisation. La totalité de cette somme permet en effet, dans le cas de la complémentaire santé, de prendre part au remboursement des frais médicaux du membre. Tout comme les assurances, la cotisation est versée pour chaque personne bénéficiaire des prestations de la mutuelle.

Ainsi, lorsqu’une personne adhère à une complémentaire santé, elle peut en faire bénéficier ses proches, mais à la condition que ceux-ci s’acquittent également de leur cotisation. Des tarifs préférentiels sont accordés à la famille composée du père, de la mère, et des enfants, soit la cellule familiale de base. Dans tous les autres cas, l’accès aux services de la mutuelle devra faire l’objet d’une adhésion personnelle.

Question : Votre conjoint peut bénéficier de votre mutuelle

Partant des principes mutualistes mentionnés précédemment, votre conjoint peut bénéficier de votre mutuelle. Cela signifie concrètement que, étant liés par les liens du mariage, vous pouvez inscrire votre époux ou votre épouse à votre complémentaire santé. Notez bien toutefois que vous paierez une cotisation distincte pour vous et pour votre conjoint. Veuillez noter que les compagnies d’assurance comme les mutuelles proposent des tarifs avantageux dès lors que vous cotisez en couple. Renseignez-vous donc patiemment, en comparant au mieux les divers tarifs en vigueur.

Question : Les enfants mineurs sont rattachés à l’un des parents

En ce qui concerne les enfants mineurs, c’est-à-dire âgés de moins de 18 ans, ils ne peuvent être titulaire d’aucune mutuelle séparée. Autrement dit, tous les enfants mineurs doivent être rattachés à l’un de leurs parents, en ce qui concerne la complémentaire santé. Dans certains cas, ce rattachement peut se poursuivre au –delà de la majorité, mais tout dépend des conditions spécifiques de chaque mutuelle. A noter que des mutuelles étudiantes, destinées aux jeunes entre 20 à 25 ans sont proposées.

Question : La mutuelle ne s’applique pas pour vos ascendants (père, mère, grands parents, etc.)

Hé non, la complémentaire santé que vous pouvez contracter pour votre compte ne bénéficie pas à vos ascendants. Pour que votre père ou votre mère, voire vos grands-parents puissent obtenir un remboursement de frais médicaux, il est préférable de procéder à leur adhésion individuelle à une complémentaire santé. D’ailleurs, leurs besoins médicaux sont par définition différents des vôtres. De plus, il existe diverses propositions intéressantes et adaptées à leur âge ainsi qu’à leur situation sociale, dont la retraite notamment.

Question : La mutuelle professionnelle ne concerne que le salarié, son conjoint et leurs enfants

Vous êtes rattaché, par votre profession, à une mutuelle entreprise obligatoire. De ce fait, votre conjoint ainsi que vos enfants devraient en bénéficier également. Cela ne constitue pas une obligation au sens strict, en ce qui les concerne, même si dans votre cas, vous devez adhérer à cette complémentaire entreprise. Disons que votre conjoint et vos enfants ont le droit de bénéficier de votre mutuelle entreprise, mais que cela ne leur est pas imposé. Vous avez, pour votre part, un avantage : celui de disposer d’une complémentaire négociée, donc a priori, qui offre des conditions de remboursement négociées et discutées par le comité d’entreprise et les syndicats. Renseignez-vous amplement auprès de votre délégué du personnel.

Lorsque vous avez toutes les informations en main, vous pouvez décider, avec votre conjoint, de l’affilier ou non, ainsi que vos enfants, à votre complémentaire entreprise obligatoire. Notez bien que cette faculté d’adhésion ne peut s’appliquer ni à vos parents (père et mère) ni à vos grands-parents, et encore moins à des collatéraux (frères, sœurs, oncles, tantes, cousins, cousines, etc.)

Question : Les tarifs dégressifs constituent l’avantage de l’adhésion à une mutuelle familiale

Bien que chaque membre de mutuelle soit considéré individuellement en matière de cotisation, les complémentaires rivalisent de créativité afin d’offrir aux familles les tarifs les plus compétitifs. Le but de l’adhésion à une mutuelle consiste en effet à économiser sur les dépenses de santé. En comparant les prix en vigueur de différentes mutuelles, chaque famille peut ainsi trouver celle qui correspond le mieux à ses besoins. Rappelons que la famille concernée ici est composée du père, de la mère et des enfants mineurs.

Question : De quelle manière peut-on accéder à un comparateur de mutuelles ?

En général, lorsqu’une personne recourt à un comparateur de mutuelles, c’est parce qu’elle est à la recherche d’une complémentaire santé. Les avantages que fournit une mutuelle santé varient en effet d’une mutuelle à l’autre, il est donc intéressant, voire primordial, de procéder à cette comparaison. Mais quelques questions méritent d’être posées avant de se tourner vers une mutuelle et d’y adhérer.

Question : A quoi sert une complémentaire santé ?

La question à laquelle il faut répondre avant de recourir à un comparateur de mutuelles consiste à savoir à quoi sert, effectivement, une complémentaire santé. Comme son nom l’indique, la mutuelle vient en complément. Elle agit en effet pour compléter le manque à gagner du remboursement des frais médicaux que la Sécurité Sociale ne couvre pas. De ce point de vue, l’adhésion à une mutuelle assure donc une prise en charge quasi-totale des frais médicaux (consultation, médicaments, hospitalisation, etc.), en plus de ceux que la Sécurité Sociale a déjà payés. Pour cela, il va de soi que les membres de la mutuelle s’acquittent régulièrement de leur cotisation.

Question : Qui sont les bénéficiaires de votre complémentaire ?

Une personne qui adhère à une complémentaire santé sera le premier bénéficiaire des prestations de la mutuelle. Il est possible, toutefois, que le service de remboursement de frais médicaux soit étendu à ses proches, à savoir le conjoint, et leurs enfants mineurs. Bien que cela semble s’effectuer d’office, l’adhésion des proches donne lieu au paiement de cotisations individuelles. L’intérêt de se présenter en famille réside cependant dans la possibilité de payer des cotisations à tarif dégressif. Pour en savoir plus sur les prestations offertes, les futurs membres peuvent se procurer en ligne un devis de mutuelle.

Question : Obtenir un devis de mutuelle

Afin de présenter au mieux leurs prestations, la plupart des mutuelles qui ont un site Internet offrent à leurs visiteurs l’accès gratuit à un devis de mutuelle. C’est grâce à ce formulaire que les internautes obtiennent, en quelques clics, des propositions telles que la mutuelle maternité, ou la mutuelle familiale, ou encore la mutuelle étudiante pour les jeunes, ou bien la mutuelle senior à destination des personnes à la retraite. Il est donc relativement facile de se procurer ce genre de devis.

Concernant le comparateur de mutuelles, c’est un site Internet aussi, qui devrait fournir plusieurs devis et tarifs en vigueur.

Question : Que faut –il comparer ?

Effectivement, que faut –il comparer lorsque l’on s’adresse à un comparateur de mutuelles ? Tout d’abord, fixez clairement vos priorités. Vous devez savoir, par rapport à votre santé et à celles de vos proches (conjoint, enfants mineurs), ce qui constitue l’essentiel de vos dépenses en matière de soins. S’agit-il de soins optiques, puisque vous portez des lunettes ? Ou bien votre budget est –il important pour les soins dentaires de vos enfants ? Préparez-vous votre futur accouchement ? Et ainsi de suite.

Lorsque ces questions seront préétablies, vous aurez plus de facilités pour identifier les coûts que vous souhaitez connaître en utilisant un comparateur de mutuelles.


Notez que vous devez aussi comparer les prestations couvertes, notamment les consultations, les analyses, les frais de pharmacie, les tarifs d’hospitalisation, etc. Cet exercice préalable peut vous prendre un peu de temps, et pourtant, c’est de cette manière que vous pourrez optimiser l’utilisation du comparateur de mutuelles, d’une part, et que vous choisirez sereinement votre complémentaire santé d’autre part.

Question : Quels sites devez-vous visiter ?

Les sites sont nombreux à proposer des services de comparatif ou de comparateur de mutuelles. Notez bien que vous devez déjà accéder à des coûts clairement indiqués, dans les devis que vous recevrez. S’il aucun tarif n’est présenté, c’est que le site n’est pas fiable, il se contente d’établir des fiches de contact et de marketing. Vous devez aussi être informé des garanties des mutuelles ou des compagnies d’assurance mentionnées. A titre indicatif, nous pouvons citer mutuelle.com, blog.mutuelle.com, ou encore courtage.sante.com. Au cas où vous souhaitez bénéficier de conseils directs, rendez-vous sur le forum de mutuelle.com

Question : Faire la différence entre mutuelle et assurance

A priori, entre mutuelle santé et assurance santé, les services offerts sont les mêmes : rembourser des frais médicaux, en contrepartie du paiement régulier d’une contribution du membre ou de l’assuré. Chez l’assureur, ce sera la prime d’assurance, tandis que la mutuelle cite la cotisation. La différence fondamentale est la Loi : la mutuelle est soumise à la réglementation du Code de la Mutualité, tandis que les compagnies d’assurance sont régies par le Code de l’Assurance.

Question : Hospitalisation : quels coûts sont pris en charge par la complémentaire santé ?

Vous avez souscrit une mutuelle santé globale, prenant en charge le complément de vos frais médicaux. Mais vous vous interrogez sur les coûts que pourrait engendrer une hospitalisation, notamment ceux qui seront entièrement remboursés.

Question : La nécessité d’une mutuelle hospitalisation

Une hospitalisation peut survenir à tout moment, pour une raison ou pour une autre, dans la vie des uns et des autres. Parfois il s’agit d’un traitement lourd, parfois cela est nécessaire pour un simple contrôle. Une extraction dentaire délicate par exemple, peut aboutir sur une hospitalisation, ne serait-ce que pour le suivi de la cicatrisation. Bref, il est préférable de parer à toute éventualité. D’où l’intérêt de souscrire une mutuelle hospitalisation.

Les offres des mutuelles sont nombreuses à ce sujet. Il demeure cependant que, par principe, la complémentaire santé vise à vous aider sur la question des coûts. Pour savoir dans quelle mesure vous pourrez bénéficier au mieux de votre remboursement, quelques pistes sont à connaître.

Question : Les coûts remboursés concernent les hôpitaux publics et les cliniques privées conventionnées

Signalons d’emblée que votre assurance maladie ne peut contribuer au remboursement de vos frais de séjour dans un établissement privé non-conventionné. Votre complémentaire santé y contribuera dans la limite des clauses de votre contrat. Pour être sûr de bénéficier d’un remboursement sur ce volet, souscrivez une sur-complémentaire, ou une mutuelle spécialement destinée à couvrir la totalité de vos frais d’hospitalisation.

Quant aux établissements publics et les cliniques privées conventionnées, le remboursement des coûts engendrés sont liés à ceux de la Sécurité sociale. Ainsi, cette dernière prend en charge les 80% de votre séjour, vous pouvez en obtenir le reste avec votre mutuelle santé.

Question : La Sécurité sociale rembourse d’abord une partie de vos coûts

Le service d’Etat qu’est la Sécurité sociale rembourse en principe une partie plus ou moins importante des frais médicaux que vous engagez. Cela est l’idée de base de la complémentaire santé, qui vient en appoint. Voilà pourquoi vous devez bien vérifier les offres de la mutuelle santé avant d’y souscrire.

Ce qui fait la différence, mis à part le traitement en soi, se situe dans la qualité de l’établissement hospitalier. Les coûts varient en effet, selon que l’hôpital relève de l’Etat ou qu’il s’agit d’une clinique privée. Dans ce dernier cas, les hôpitaux qui disposent d’un réseau de prestataires peuvent aussi proposer des tarifs intéressants.

Question : Ce que rembourse la Sécurité sociale

Comme indiqué précédemment, la Sécurité sociale prend en charge 80% de votre séjour hospitalier, à la condition que cela se produise dans un hôpital public ou dans une clinique privée conventionnée.

La liste suivante reprend plus ou moins en détail les coûts couverts par l’assurance maladie, de manière à vous permettre d’identifier sur quelles rubriques votre mutuelle va devoir intervenir.
Au-delà du forfait hospitalier de 24 heures, vous devrez prendre en charge les coûts suivants :

Par ailleurs, les soins pré ou post hospitalisation sont couverts par la Sécurité sociale selon les principes suivants :

La couverture à 100% des séjours hospitaliers intervient aussi dans les cas spécifiques ci-après :



«« Page 1

mutuelle entreprise

Nouveau !! Devis assurer son chien ! Convention collectives